Objectif zéro mail

Mis à jour : nov. 9

On est tous pareils, on a toujours des dizaines de messages dans sa messagerie (quand ce n’est pas des centaines) et on se dit toujours qu’il faudrait qu’on fasse un tri.

Et si on s’y mettait ?

Allez c’est parti !



1/ On efface au fur et à mesure les mails qui ne sont pas importants.


2/ On créé des dossiers pour classer les mails à conserver et on les déplace dedans dès que le mail a été traité.

Pour avoir une boîte vraiment vide, on peut même faire des dossiers « mails à traiter », « mails en attente de réponse », …


3/ On se débarrasse de la pub. On prend quelques minutes, pour aller se désinscrire des newsletters ou pour bloquer le destinataire. Très vite, notre messagerie sera moins pleine.


4/ On répond au fur et à mesure aux mails et on les classe immédiatement, même si ce n’est pas urgent.

On ne remet pas à demain ce qu’on peut faire le jour même !

Dans l’idéal, chaque jour on traite les mails de la veille, voire du jour même.


5/ On aménage des plages horaires pour répondre aux mails.

Par exemple, pour notre messagerie professionnelle, 5 plages possibles selon le volume que nous avons à traiter (ou 3 en supprimant les plages des pauses-cafés si cela suffit) :

- le matin avant de démarrer la journée,

- après la pause-café dans la matinée,

- à la reprise l’après-midi,

- après la pause-café l’après-midi,

- ½ h avant de partir ou ¼ d’h avant, on vérifie s’il n’y a pas de mails urgents.

On ferme la messagerie dans ces intervalles et on coupe les notifications. Cela permet de ne pas passer ses journées à surveiller sa boîte mail et de ne pas être interrompu dans ses tâches le reste de la journée.


Alors qui réussira le challenge zéro mail ?

  • Bee Assistance - Facebook